00:00:00 / 00:00:00
Les Concours / PIANO 2010 / Candidats / Candidats
Candidats
12 items | 2 Pages | Page
Premier prix - Grand prix international Reine Elisabeth
Né à Nizhni Novgorod (Russie), en 1986, dans une famille de musiciens, Denis Kozhukhin commence l’étude du piano à l’âge de 4 ans avec sa mère. Il effectue ensuite ses études à l’École de Musique Balakirev, avec Natalia Fish, avant de rejoindre la Escuela Superior de Música Reina Sofía de Madrid, en 2000, où il travaille avec Dmitri Bashkirov et Claudio Martinez-Mehner. Il suit également les master classes de Rosalin Tureck, Leon Fleisher et Alicia de Larrocha. Il se perfectionne à l’Académie Internationale du Lac de Côme, auprès de Dmitri Bashkirov, Fou Ts’ong, Stanislav Yudenitch, Peter Frankl, William G. Nabore, John Perry, Boris Berman, Charles Rosen et Andreas Staier. Après, il poursuit sa formation à la Staatliche Hochschule für Musik de Stuttgart avec Kirill Gerstein. En 2006, il remporte le 3e Prix au Concours International de Leeds, puis, il est premier lauréat du Prix Vendôme à Lisbonne, en 2009, et du Concours Reine Elisabeth, en 2010. La même année, il reçoit le soutien de la Fondation Solti. Denis Kozhukhin s’est déjà produit dans les plus grands festivals comme le Festival de Verbier, le Progetto Martha Argerich à Lugano, le Klavier-Festival de la Ruhr, le Rheingau Musik Festival, le Festival International de musique de chambre de Jérusalem, le Festival de Santander, ainsi que dans des lieux prestigieux comme le Berliner Philharmonie, le Leipzig Gewandhaus, le Carnegie Hall, l’Auditorio Nacional de Madrid, l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia à Milan, le Palau de la Musica à Valence, le Théâtre du Châtelet et l’Auditorium du Louvre. Parmi les orchestres avec lesquels il a travaillé, citons le Symphonique de Vienne, les Philharmoniques de St-Pétersbourg, du Luxembourg, des Pays-Bas, de Prague, le Chicago Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le BBC Symphony Orchestra et l'Orchestre Mariinsky. Pour la saison 2015/16, Denis Kozhukhin se présentera avec l'Orchestre National de France avec Yamada, le Pittsburgh Symphony avec Noseda, le Philharmonia avec Weilerstein, le Radio-Sinfonieorchester Stuttgart des SWR avec Shokhakimov, le Brussels Philharmonic avec Denève et le Nederlands Radio Filharmonie Orkest avec Märkl. Avec le Trio Cervantes, Denis Kozhukhin a suivi des master classes auprès de Ralph Gothóni, Bruno Canino, Eldar Nebolsin, Ferenc Rados, Menahem Pressler et, toujours en musique de chambre, il a également travaillé avec des artistes comme Leonidas Kavakos, Renaud et Gautier Capuçon, Janine Jansen, Vadim Repin, Julian Rachlin, le Quatuor Jérusalem, le Quatuor Pavel Haas, Radovan Vlatkovic, Jörg Widmann et Alisa Weilerstein.
Voir la page de détail
Deuxième prix
Evgeni Bozhanov donne ses premiers concerts avec orchestre dans sa ville natale, à l’âge de 12 ans. Il a étudié avec Boris Bloch à la Folkwang-Hochschule für Musik de Essen, puis avec Georg Friedrich Schenck à la Robert Schumann Musikhochschule de Düsseldorf. Lauréat de nombreux concours depuis 1996, il a remporté, en 2008, le 1er Prix du Concours International Alessandro Casagrande (Terni) et le 2e Prix du Concours Sviatoslav Richter (Moscou). Finaliste du Concours International Van Cliburn l’an dernier, il s’y est aussi distingué dans l’interprétation du Quintette de Franck avec le Quatuor Takács. Il s’est entre autres produit lors du Festival Ravinia (Chicago), du Festival Chopin (Varsovie) et du Festival de Musique de Chambre de Trieste. En 2010 il sort un disque d'oeuvres de Chopin chez Fuga Libera, en coproduction avec la banque BNP Paribas Fortis qui en a fait son lauréat 2010-11 pour une tournée internationale de concerts privés.
Voir la page de détail
Troisième prix
Hannes Minnaar commence le piano à l’âge de 7 ans. Il étudie au Conservatoire d’Amsterdam, avec Jan Wijn pour le piano et Jacques van Oortmerssen pour l’orgue. Il suit également des master classes avec, entre autres, Willem Brons, Leon Fleisher, Menahem Pressler et Ferenc Rados. En 2008, il obtient le 2e Prix au Concours International de Genève. Il s’est produit en récital tant dans son pays natal qu’en Irlande, Allemagne (Gewandhaus, Leipzig) au Japon, au Moyen Orient et à New York. Il a été invité aux festivals de piano de Bordeaux, Guangzhou et La Roque d’Anthéron. Hannes Minnaar a travaillé avec différents orchestres, tels que le Koninklijk Concertgebouworkest, l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam, le London Philharmonic et le BBC Philharmonic, sous la direction de Marin Alsop, Herbert Blomstedt, Frans Brüggen, Eliahu Inbal, Markus Stenz, Manfred Honeck, Jiří Bělohlávek, Juanjo Mena et Edo de Waart. En tant que chambriste, il s'est produit avec des musiciens tels que Janine Jansen, Mischa Maisky et Isabelle van Keulen. Son trio Van Baerle, qui a gagné 4e prix au Concours de Lyon en 2011 et 2e Prix au Concours de l'ARD à Munich en 2013, a été nominé pour la série “Rising Stars” en 2014 et a ensuite joué dans les salles les plus prestigieuses d'Europe, entre autre au Musikverein à Vienne et à la Cité de la Musique à Paris. Les deux CD qu'il a enregistré en solo ont été reçus avec enthousiasme par Gramophone et le BBC Music Magazine. Hannes Minnaar se produira très prochainement avec le Radio Phiharmonic Orchestra sous la direction de Markus Stenz lors d’une création d’un nouveau concerto de Robert Zuidam. Il jouera le concerto no. 4 de Beethoven avec le Rotterdam Philharmonic Orchestra sous la direction de Jiøí Bìlohlávek ; le concerto no. 5 de Beethoven avec le BBC Philharmonic dirigé par Juanjo Mena et également avec le London Philharmonic Orchestra dirigé par Manfred Honeck. Hannes enregistre actuellement tous les concertos de piano de Beethoven pour Challenge Clasics. Pendant les trois prochaines saisons il jouera - et enregistrera - ces concertos avec le Netherlands Symphony Orchestra sous la direction de Jan Willem de Vriend. Le premier CD avec les concertos no. 4 & 5 sera édité au printemps prochain.
Voir la page de détail
Quatrième prix
Dès son plus jeune âge, Yury Favorin montre un talent musical extraordinaire, non seulement pour le piano, la flûte à bec et la clarinette, mais aussi pour la composition. Il étudie à l’Académie de Gnessin, avec L. Grigoryeva, puis au Conservatoire de sa ville natale, Moscou, avec M. Voskresensky (piano), K. Khachaturyan (composition) et A. Rudin (musique de chambre). Il a été l’invité de festivals comme La Folle Journée (Nantes et Tokyo), Musique en Vallée du Tarn, Festival de Saint-Lizier, Festival de piano Gradus ad Parnassum (Moscou) et Festival Messiaen. Il est reçu avec enthousiasme lors de ses récitals en Allemagne, Autriche, Norvège, Hongrie, France, Italie, Suède, Pologne, Belgique, au Japon, aux Pays-Bas. Parmi ses partenaires musicaux, on peut citer M. Coppey, G. Caussé, F. Salque, B. Berezovsky, D. Lively et A. Ghindin. Avec le compositeur A. Sysoev (électronique) et D. Schielkin (percussion), il forme l’ensemble d’improvisation ERROR 404. Il a travaillé avec des chefs tels que P. Boulez, M. Alsop, P. Goodwin, T. Żmijewski, A. Berin et K. Koizumi, dans des lieux de concert comme la Salle Tchaikovsky (Moscou), la Cité de la Musique (Paris), le Forum International de Tokyo et le Concert Hall de Beijing. Yury Favorin a participé à différents concours russes et internationaux pour jeunes pianistes et compositeurs (Concours Olivier Messiaen, 2007). En 2003, il remporte le 1er Prix de la Fondation Cziffra (Vienne), et il a reçu un diplôme du Ministère de la Culture russe.
Voir la page de détail
Cinquième prix
Après avoir étudié auprès de Kang Choong-Mo à l’Université Nationale des Arts de Corée, Tae-Hyung Kim travaille avec Elisso Virsaladze et Helmut Deutsch à la Hochschule für Musik und Theater de Munich. Puis il poursuit sa formation au Conservatoire Tchaikovsky de Moscou. Actuellement basé à Munich, il étudie la musique de chambre avec Christoph Poppen et Friedemann Berger. Premier lauréat du City of Porto International Music Competition (2004) et du Concours International de Piano ‘Interlaken Classics’ à Berne (2008), il est également lauréat de nombreux autres concours internationaux. Tae-Hyung Kim se produit avec d’éminents orchestres internationaux dont le Royal Philharmonic Orchestra de Londres, le Russian National Philharmonic, le Tokyo Symphony Orchestra, le Kioi Sinfonietta de Tokyo, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l’Orchestre Symphonique National de la Radio Bulgare, sous la direction des chefs renommés tels que Vladimir Spivakov, Marin Alsop, Emil Tabakov et Vakhtang Matchavariani. Il apparaît également avec des orchestres Coréens de premier plan dont le KBS Symphony Orchestra, le Korean Symphony Orchestra, le Korean Chamber Orchestra, le Bucheon Philharmonic Orchestra, le Daejeon Philharmonic Orchestra et le Wonju Philharmonic Orchestra. Tae-Hyung Kim fait ses débuts en solo lors du Kumho Prodigy Concert en 2000, et se voit depuis invité à donner des récitals aux Kumho Rising Star Series, Yamaha Rising Artist Series et Hoam Rising Star Series à Seoul. Il confirme sa présence en Europe grâce à plusieurs récitals en Belgique lors des Séries de Concerts SCOOP, à Bruges, à l’Handelsbeurs de Gand, au Centre Culturel de Malines et au Festival de Flandre Courtrai. Ses performances se poursuivent avec le Yokohama International Piano Concert, le Festival International de Musique de Florence, l’Euro Music Festival de Leipzig. Il joue également dans des lieux de concert de renom dont la Salle Pleyel, la Salle Gaveau, la Salle Cortot à Paris, le Gewandhaus à Leipzig, le Palais des Beaux-Arts à Brussels, Handelsbeurs à Gent, le Concertgebouw à Bruges, le Dom Muziki à Moscow, la Philharmonie à St. Petersbourg et l’Esplanade Concert Hall à Singapour. Tae-Hyung Kim fait montre d’un engagement profond et d’une vraie passion pour la musique de chambre. Il apparaît fréquemment dans divers festivals de musique de chambre dont le Festival de Musica Credomatic, le Great Mountains International Music Festival, le Seoul Spring Festival de Musique de Chambre de Seoul et le Ditto Festival. A la Hochschule für Musik und Theater de Munich il forme en 2013 le Trio Gaon avec la violoniste Jehye Lee et le violoncelliste Hendrik Blumenroth, ensemble primé en 2014 au très convoité Musikpreis des Kulturkreis Gasteig. Il est aussi un membre estimé des Kumho Asiana Soloists en compagnie de beaucoup d’autres musiciens prometteurs de Corée.
Voir la page de détail
Sixième prix
Da Sol Kim étudie à la Haute École des Arts de Pusan, avant de se perfectionner à la Hochschule für Musik und Theater de Leipzig avec Gerald Fauth et à Hannovre chez Karl-Heinz Kämmerling et Arie Vardi. Lauréat de nombreux concours, il se produit en soliste à Leipzig (Gewandhaus), Berlin (Konzerthaus), Potsdam (Nikolaisaal), avec des orchestres comme le New York Philharmonic, le MDR Sinfonieorchester Leipzig, le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, le Tonhalle-Orchester Zürich, l'Orchestre de la Suisse Romande, le Deutsche Streicherphilharmonie, le Kammerakademie Potsdam, sous la direction de chefs comme Alan Gilbert, David Zinman, Ulrich Windfuhr et Michael Sanderling, parmi d’autres. Il se produit avec des musiciens tels que David Geringas, Yeol Eum Son, Andreas Brantelid et Svetlin Roussev lors des festivals de renom; La Roque d'Antheron, Kissinger Sommer, Great Mountain Music Festival,... En 2015, Universal Music (Korea) sort son premier disque, avec des oeuvres de F. Schubert et R. Schumann.
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Claire Huangci entame sa formation au Curtis Institute, avec Eleanor Sokoloff, avant de la poursuivre avec Arie Vardi à la Hochschule für Musik und Theater de Hanovre. Elle est Première lauréate du National Chopin Piano Competition à Miami, en 2010, et de l’Europäischer Chopin Klavierwettbewerb à Darmstadt, en 2009, année où elle remporte également l’Orpheum Music Prize de Zurich. Elle s’est produite en soliste avec de nombreux orchestres, comme le Mozarteumorchester Salzbourg, l'Orchestre Symphonique de la Radio de Stuttgart (avec Sir Roger Norrington), l'Orchestre de Chambre de Munich, l'Orchestre philharmonique de Chine ainsi que les Symphonies de Vancouver, Santa Fe, Moscou et Istanbul. Elle joue aussi en récital au Carnegie Hall, à la Tonhalle de Zurich, Konzerthaus de Berlin, Gasteig à Munich, Gewandhaus de Leipzig, Salle Cortot, Oji Hall à Tokyo et Symphony Hall à Osaka, ainsi que lors des festivals comme le Festival de Bad Kissingen, le Verbier Festival, Festival Menuhin à Gstaad, Mozartfest à Würzburg, Schleswig-Holstein Musik Festival, Rheingau Musik Festival, MDR Musiksommer et le Festival de Schwetzingen. Son premier disque, des enregistrements d'œuvres solo de Tchaïkovski et de Prokofiev, publié en 2013 sous le label Berlin Classics, lui a valu de nombreux éloges. Berlin Classics a depuis sorti un deuxième album solo, avec des sonates de Scarlatti, qui a été distingué par le German Record Critics' Award.
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Kim Kyu Yeon étudie à l’Université Nationale des Arts de Corée, avec Kang Choong-Mo, puis à l’Universität der Künste de Berlin, avec Klaus Hellwig, au Curtis Institute, avec Gary Graffman, et enfin au New England Conservatory, avec Russell Sherman et Byun Wha-Kyung. Elle s’est produite en soliste avec de nombreux orchestres, comme l’Orchestre Philharmonique de Séoul, le KBS Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra ou le RTE National Symphony Orchestra de Dublin. Elle a donné des récitals et des concerts aux États-Unis, au Japon, en Allemagne, au Autriche, en Irlande et en Australie. Lauréate de divers concours en Corée et aux États-Unis, elle remporte entre autres le Premier Prix au Gina Bachauer International Young Artists Piano Competition, en 2001, et le 2e Prix au Concours International de Dublin, en 2006. Elle est également demi-finaliste du Concours International Van Cliburn en 2009.
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Né en Russie, Andrejs Osokins entame sa formation musicale en Lettonie, à l’Académie de Musique de Riga, dans la classe de son père, Sergey Osokins, avant de poursuivre ses études à Londres, d’abord au Trinity College of Music, puis à la Royal Academy of Music, auprès de Hamish Milne. Il a travaillé avec de nombreux pianistes célèbres, dont Mikhail Voskressensky, John Lill, Christopher Elton, Domenique Merlet, Arie Vardi, Bernd Goetzke, Boris Berman, Willem Brons, Rolf Hind, Stephen Kovacevic, Volker Banfild, Jonti Salomon et Martino Tirimo. Andrejs Osokins a entre autres joué au Wigmore Hall, la cathédrale de Westminster, St-Martin-in-the-Fields, Birmingham Symphony Hall, Drapers Hall de Londres, La Monnaie à Bruxelles, Gasteig à Munich, la Grande Guilde à Riga, Rachmaninovzaal à Moscou. Il a eu le privilège de travailler avec des orchestres prestigieux tels que l'Orchestre National de Belgique, dirigé par Marin Alsop, l'Orchestre Hallé avec Sir Mark Elder, l'Orchestre Philharmonique de Radio France avec Darrell Ang, le London Philharmonic Orchestra avec James Judd, le Latvian National Symphony Orchestra, dirigé par Yuri Simonov, le Sinfonietta Riga et la Kremerata Baltica.
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Park Jong-Hai entre à l’âge de 11 ans à l’École de Musique de Yewon, puis à la Seoul Arts High School et dans la section préparatoire de l’Université Nationale des Arts de Corée, où il étudie avec Kang Choong-Mo depuis 2004. Lauréat de plusieurs concours coréens, il remporte également le 2e Prix du Concours International de Piano de Hong Kong et du Concours International de Musique de Nagoya (Japon), ainsi qu’un prix de l’Académie japonaise de Musique de Chambre, en 2008. L’an dernier, il est 2e lauréat du Concours International de Piano de Dublin. Il a donné une série de récitals en Corée (Young Artist Concert Series) et au Japon, et s’est aussi produit avec l’Orchestre philharmonique de Bucheon.
Voir la page de détail
12 items | 2 Pages | Page
Français - Nederlands - English
Chercher dans le site
Newsletters
Connexion
Audio & vidéo Violon 2019
Reécoutez ou regardez les prestations des candidats et demi-finalistes
Les CD du Concours
La Médiathèque
Archives audio, vidéo et photo de 1951 à 2019