00:00:00 / 00:00:00
Les Concours / VIOLON 2015 / Candidats / Candidats
Candidats
69 items | 7 Pages | Page
Premier prix - Grand prix international Reine Elisabeth
Formée dans son pays natal, Ji Young Lim étudie actuellement à l’Université Nationale des Arts de Corée, auprès de Nam-Yun Kim. Troisième lauréate du Concours International Henri Marteau, en 2011, elle remporte, en 2012, l’Ishikawa Music Award, au Japon, et le Concours International de Concertos Great Mountains, en Corée. En 2013, elle obtient le 1er Prix au Concours International Euroasia, au Japon, ainsi que le Prix MIMC au Concours International de Montréal. L’année suivante, elle est lauréate du Concours International d’Indianapolis et reçoit le Prix Spécial Mozart. Elle s’est produite aux États-Unis, au Canada, au Japon, en Corée, en Allemagne, en Suisse, sous la baguette de chefs comme Maxim Vengerov ou Joel Smirnoff. En avril 2015, Ji Young Lim a fait ses débuts avec le Carmel Symphony Orchestra, à Indianapolis. Pendant la saison 2015-16, elle se produira en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, notamment au Hong Kong Arts Festival.
Voir la page de détail
Deuxième prix
Formé dans son pays natal, Oleksii Semenenko poursuit sa formation à la Hochschule für Musik de Cologne, auprès de Zakhar Bron et Harald Schoneweg. Troisième lauréat du Concours International Paganini de Moscou, en 2010, il remporte, en 2012, les Young Concert Artists International Auditions à New York, et, en 2015, le Concours International Boris Goldstein à Bern. Oleksii Semenenko s’est produit au Merkin Hall (New York), au Kennedy Center Hall (Washington), au Gardner Museum (Boston) et il fera bientôt ses débuts au Festspiele Mecklenburg-Vorpommern. Il a joué en soliste avec des ensembles comme les Moscow Virtuosi, l’Orchestre national d’Ukraine ou l’Orchestre philharmonique de Russie, placé sous la direction de Vladimir Spivakov. En tant que chambriste, il a fondé le Quatuor Stolyarsky, qui a donné des concerts en Russie, en Ukraine, en France, en Suisse et à Malte. Instrument : Carlo Ferdinando Landolfi (1770), prêté par la Deutsche Stiftung Musikleben
Voir la page de détail
Troisième prix
Actuellement étudiant au Colburn Conservatory de Los Angeles, dans la classe de Robert Lipsett, William Hagen a également travaillé auprès d’Itzhak Perlman à la Juilliard School à New York. En 2014, il remporte le 2e Prix au Concours International Fritz Kreisler à Vienne. Il a joué sous la baguette de chefs comme Placido Domingo, Miguel Harth-Bedoya, Johannes Wildner, auprès d’orchestres tels que le Fort Worth Symphony Orchestra, l’Utah Symphony, le Sendai Philharmonic, le St Louis Symphony et le Radio Symphonieorchester de Vienne. En musique de chambre, on a pu l’entendre, entre autres, auprès des pianistes Menahem Pressler, Robert Spano, Orli Shaham et Steven Osborne, des violonistes Alex Kerr et David Halen. Il s’est produit au Festival d’Aspen ainsi que dans les Colburn Chamber Music Society Series. Cet été, William Hagen prendra part à l’Académie du Festival de Verbier. Instrument : Andrea Guarneri (1675)
Voir la page de détail
Quatrième prix
Formé à la Hochschule für Musik de Wurtzbourg qu’il intègre à l’âge de huit ans, Tobias Feldmann est admis, en 2010, dans la classe d’Antje Weithaas à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin. Lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux, il remporte, en 2011, le 1er Prix ainsi que le Prix du Public du Concours International Henri Marteau. L’année suivante, il est lauréat du Concours International Joseph Joachim à Hanovre et obtient le Prix de la Fondation Marie-Luise Imbusch. Sur scène, on a pu l’entendre, invité par le Goethe-Institut, en Thaïlande, au Vietnam et en Tunisie, ainsi qu’au Festival de Schleswig-Holstein, au Ludwigsburger Schlossfestspiele, au Festspiele Mecklenburg-Vorpommern. Il a joué avec des orchestres tels que l’Utah Symphony, le Münchener Kammerorchester ou le NDR Radiophilharmonie de Hanovre. En 2014, il publie son premier CD (Genuin). Instrument : Antonio Stradivari (1703), prêté par la Deutsche Stiftung Musikleben
Voir la page de détail
Cinquième prix
Ayant débuté par l’étude du piano et du violon, Stephen Waarts poursuit sa formation au Conservatoire de San Francisco, auprès de Lin Li, et avec Itzhak Perlman, à New York. Il se perfectionne actuellement au Curtis Institute of Music de Philadelphie, dans la classe d’Aaron Rosand. En 2011, il remporte le Concours International Louis Spohr, puis, en 2013, il est 2e lauréat du Concours International de Montréal et remporte les Young Concert Artists International Auditions. En 2014, il obtient le 1er Prix du Concours Menuhin au Texas. Stephen Waarts a collaboré avec des orchestres tels que les Orchestres symphoniques de Montréal, de Navarre, de Redwood, le Prometheus Symphony Orchestra, le San Francisco Chamber Orchestra, et s’est produit au Kennedy Center (Washington), au Merkin Hall (New York) et au Louvre (Paris). En parallèle, il est un mathématicien reconnu et a remporté de nombreux prix dans cette discipline. Instrument : Giovanni Battista Guadagnini, prêté par Florian Leonhard Fine Violins
Voir la page de détail
Sixième prix
Après avoir obtenu son diplôme de soliste, l’an passé, à la Toho Gakuen School of Music, Fumika Mohri poursuit actuellement sa formation auprès de Harada Koichiro et Mizuno Sachika, et à l’Université Keio. Elle remporte, en 2012, le Concours International de Séoul, et est 2e lauréate, en 2015, du Concours International Paganini de Gênes. Mohri Fumika a collaboré avec des orchestres tels que les Orchestres symphoniques d’Osaka, de Tokyo, de Corée, les Orchestres philharmoniques de Tokyo et de Kanagawa. Elle s’est produite aux Festivals internationaux de Miyazaki et de Takefu, ainsi que lors d’une tournée de récitals en Corée, en 2013. Elle a participé à des master classes, entre autres à l’Ishikawa Music Academy (Japon), au Great Mountains Music Festival (Corée) et au Festival Pablo Casals de Prades (France). Instrument : Poggi (ca 1950)
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Formée à l’Université Nationale des Arts de Séoul, Bomsori Kim poursuit actuellement ses études à la Juilliard School auprès de Sylvia Rosenberg et Ronald Copes. En 2010, elle est lauréate du Concours International Jean Sibelius, ainsi que du Concours International de Sendai où elle reçoit également le Prix du Public. L’année suivante, elle remporte le Concours International de Chine, puis est lauréate, en 2012, du Concours International Joseph Joachim de Hanovre. En 2013, elle obtient le 2e Prix du Concours International de l’ARD à Munich, ainsi que plusieurs prix spéciaux. Bomsori Kim s’est produite avec de nombreux orchestres tels que le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, le NDR Radiophilharmonie de Hanovre, l’Orchestre de la Radio Finlandaise, l’Orchestre de Chambre de Séoul et le Münchener Kammerorchester. En 2015, elle fait ses débuts avec le KBS Symphony Orchestra. Instrument : Giovanni Battista Guadagnini (1774)
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Née dans une famille de musiciens, Ji Yoon Lee se forme à l’Université Nationale des Arts de Corée, auprès de Nam-Yun Kim, avant d’intégrer la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin, dans la classe de Kolja Blacher, où elle est actuellement en master. Deuxième lauréate du Concours International Pablo Sarasate en 2011, elle remporte, en 2013, le Concours International David Oistrakh à Moscou. Elle a suivi des master classes avec, entre autres, Ana Chumachenco, Zakhar Bron et Pinchas Zukerman, et a participé à l’Académie Kronberg, en Allemagne, et au Festival de Verbier, en Suisse, et où elle a reçu le Prix Hahnloser. Elle s'est aussi produite avec plusieurs orchestres comme les Orchestres symphoniques de Navarre, de Corée et d’Indianapolis, ou l’ensemble ECCO. En 2015, elle remporte le Windsor Festival International String Competition, ce qui lui permettra de faire ses débuts, avec le Philharmonia Orchestra, sous la baguette de Jac van Steen. Instrument : Pietro Guarneri (1730), prêté par la Deutsche Stiftung Musikleben
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Formé au Mozarteum de Salzbourg auprès de Harald Herzl, Thomas Reif est actuellement étudiant à la Hochschule für Musik und Theater de Hambourg, dans la classe de Tanja Becker-Bender. Il remporte les Concours internationaux Ruggiero Ricci à Salzbourg (2009), Johannes Brahms à Pörtschach en Autriche (2010), puis Elise Meyer à Hambourg (2012). L’année suivante, il est 3e lauréat du Concours International Leopold Mozart d’Augsbourg. Thomas Reif a participé à des master classes avec Midori, Vadim Gluzman, Igor Ozim et Rudens Turku. Régulièrement invité par le Münchener Kammerorchester et le Wiener KammerOrchester, il s’est aussi produit avec le Münchner Rundfunkorchester et il a fait ses débuts, en 2012, au Festival Mozart de Salzbourg, sous la baguette de Douglas Boyd. La même année, il reçoit le Prix Ian Stoutzker à la mémoire de Yehudi Menuhin. Instrument : Tomaso Balestrieri (ca 1760)
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Formé dans la classe de Donald Weilerstein au New England Conservatory, Kenneth Renshaw est actuellement étudiant à la Juilliard School de New York auprès d’Itzhak Perlman et Lin Li. En 2009, il remporte le Concours du Los Angeles Philharmonic, puis, l’année suivante, le Concours International Louis Spohr, où il reçoit également le Prix de la meilleure interprétation d’un concerto de Mozart. En 2012, il obtient le 1er Prix du Concours International Yehudi Menuhin. Il a déjà pu jouer avec de nombreux orchestres, tels que l’Orchestre national de Lituanie, l’Orchestre philharmonique de Chine, l’Orchestre du Festival d’Ushuaïa, ainsi que l’Orchestre symphonique de Californie. Membre du Trio à clavier Soleil de 2008 à 2010, il a également collaboré avec des artistes comme Leon Fleisher, Shmuel Ashkenasi, Matt Heimovitz et James Galway. Il s’est aussi produit lors de festivals comme le Festspiele Mecklenburg-Vorpommern ou l’Académie Kronberg. Instrument : Giovanni Battista Guadagnini (1765), prêté par la Juilliard School
Voir la page de détail
69 items | 7 Pages | Page
Français - Nederlands - English
Chercher dans le site
Newsletters
Connexion
Audio & vidéo Violon 2019
Reécoutez ou regardez les prestations des candidats et demi-finalistes
Les CD du Concours
La Médiathèque
Archives audio, vidéo et photo de 1951 à 2019