00:00:00 / 00:00:00
Les Concours / PIANO 2007 / Candidats / Lauréats
Lauréats
12 items | 2 Pages | Page
Premier prix - Grand prix international Reine Elisabeth
Née à Novorossiisk, en Russie, Anna Vinnitskaya prend ses premières leçons de piano avec sa mère à l’âge de six ans. Elle donne son premier concert avec orchestre à huit ans et son premier récital un an plus tard. Après ses études au Conservatoire Serge Rachmaninov de Rostov-sur-le-Don avec Sergueï Osipenko, Anna Vinnitskaya commence à travailler avec Evgeni Koroliov à l’Université de musique et de théâtre de Hambourg en 2002. Elle y est elle-même nommée professeur de piano en 2009. Anna Vinnitskaya remporte plusieurs concours internationaux de piano et reçoit de nombreux prix, notamment le premier prix au Concours Reine Elisabeth de Bruxelles (2007) et le Prix Leonard Bernstein du Festival de musique du Schleswig-Holstein (2008). En soliste, Anna Vinnitskaya joue régulièrement avec des orchestres célèbres tels le NHK Symphony Orchestra, le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestre philharmonique d’Israël, l´Orchestre de l´Ile de France, l’Orchestre symphonique du KBS de Séoul, l’Orchestre national de Belgique, l´Orchestre de la Swiss Romande, le Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, les orchestres des radios allemandes du NDR et du SWR, l’Orchestre philharmonique de Munich et le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, le DSO et le Konzerthausorchester Berlin. Elle travaille entre autres avec les chefs d’orchestre Andreï Boreyko, Alan Buribayev, Charles Dutoit, Vladimir Fedoseyev, Reinhard Goebel, Pietari Inkinen, Marek Janowski, Dimitri Jurowski, Emmanuel Krivine, Louis Langrée, Yoel Levi, Andris Nelsons, Kyrill Petrenko, Helmut Rilling, Krzysztof Urbanski, Juraj Valcuha et Gilbert Varga. Anna Vinnitskaya a enregiestré trois CDs chez Naïve. Son premier CD, consacré à des œuvres de Rachmaninov, Goubaïdoulina, Medtner et Prokofiev, est paru en 2009. Il a reçu le Diapason d’or « Nouveauté » et le Choc du mois de Classica Magazine. Son deuxième enregistrement, paru en 2010, comprend des concertos pour piano de Prokofiev et Ravel avec le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin, sous la direction de Gilbert Varga. Pour cet album, elle a reçu le prix ECHO Klassik 2011. Son troisième CD, consacré à des œuvres de Ravel, a reçu le Diapason d’or, aussi. En 2015, Anna Vinnitskaya rejoint Alpha Classics. Son premier enregistrement pour le label est consacré à l'un de ses répertoires de prédilection : les concertos de Chostakovitch. Pour cet enregistrement, Anna Vinnitskaya est entourée de partenaires de choix : la fameuse Kremerata Baltica, considéré comme l'un des ensembles les plus créatifs du monde musical et les prestigieux vents de la Staatskapelle de Dresde.
Voir la page de détail
Deuxième prix
Plamena Mangova a suivi l'enseignement du professeur Marina Kapatsinskaya à l'Académie de Musique d'Etat de Sofia en Bulgarie. Ensuite elle a étudié à l'Ecole Supérieure de musique Reine Sofia de Madrid auprès de Dmitri Bashkirov, puis avec Abdel Rahman El Bacha à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. En master class, Plamena Mangova a reçu les conseils de grands musiciens dont Krystian Zimerman, Leon Fleisher, Rosalyne Tureck, Robert Levin, Aldo Ciccolini ou Andras Schiff. Elle est lauréate de la Fondation Juventus, du Concours International de Piano Paloma O’Shea de Santander et du concours de musique de chambre Vittorio Gui de Florence. Depuis ses débuts à Paris au Théâtre du Châtelet en 2000, Plamena Mangova a subjugué le public de salles telles que le Suntory Hall à Tokyo, le Kennedy Center de Washington, la Philharmonie de Berlin, le Concertgebouw d'Amsterdam, le Gewandhaus de Leipzig, la Philharmonie de Saint-Petersbourg, le Mozarteum de Salzbourg, la Philharmonie du Luxembourg, la Kölner Philharmonie, le Komische Oper de Berlin, le Palais des Beaux-Arts à Bruxelles, DeSingel à Anvers, l'Auditorium du Louvre et le Théâtre de la Ville à Paris, l'Auditorium National à Madrid, le Palais de la Musique à Barcelone ou le Palais International de la Musique à Moscou. De prestigieux festivals internationaux l'invitent, comme notamment La Folle Journée (à Tokyo et Nantes), les Festivals de Verbier & Academy, La Roque d'Anthéron (en récital du soir sur la grande scène), Great Mountains International Music Festival (Corée du Sud), Festival International Musical Olympus de Saint-Petersbourg, Bach Akademie Stuttgart, Montpellier Languedoc-Roussillon, Menton, Santander, Riva del Garda, Al Bustan au Liban, les Semaines musicales de Sofia, Mecklenburg-Vorpommern et les Sommets musicaux de Gstaad. Plamena Mangova cultive son don de concertiste auprès d'orchestres de renom, dont l'UBS Verbier Festival Orchestra, l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg, l'Orchestre National de Belgique, le Sinfonia Varsovia, l'Orchestre Symphonique de Saint-Petersbourg, le European Union Chamber Orchestra, le MDR-Orchester, l'Orchestre Philharmonique de Liège et l'Orchestre National de la Radio de Bulgarie. Elle a ainsi engagé une collaboration avec des chefs d'orchestre tels que Walter Weller, Emmanuel Krivine, Gilbert Varga, Dmitri Jurowski, Peter Csaba, Jaap van Zweden, Karl Heinz Steffens, Jean-Bernard Pommier, François-Xavier Roth ou Rossun Milanov. Chambriste prisée, elle partage sa musicalité avec Augustin Dumay, Maria João Pirès, Boris Berezovsky, Alexander Kniazev, Jian Wang, Kyoko Takezawa, le Quatuor Michelangelo, Larry Dutton, le Quatuor Ysaÿe, Christian Ivaldi, Pascal Moraguès ou Marc Coppey. Après une intégrale des œuvres pour violon et piano de Prokofiev avec Tatiana Samouil (Cypres), sa discographie parue chez Fuga Libera a été entamée par un premier CD Chostakovitch en solo salué d'un Diapason d'Or de l'Année 2007. Un flamboyant enregistrement de musique de chambre de Chostakovitch l’a réunie ensuite à Natalia Priscepenko, Sebastian Klinger et la soprano Tatiana Melnichenko. Depuis, la critique a accueilli avec enthousiasme son CD consacré à Beethoven (5 Diapasons, "Le Choix" de France Musique). Elle a également fait deux enregistrements avec l'Orchestre National de Belgique et Walter Weller. Elle débutera au Queen Elizabeth Hall avec l'English Chamber Orchestra et Sir Colin Davis, à Moscou avec le Tchaikovsky Radio Symphony Orchestra et Jean-Claude Casadesus, au Festival Montpellier Radio France avec l'orchestre du RAI et Juraj Valcuha et avec l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam et Sir Andrew Davis. En 2011, Plamena Mangova a été sélectionnée comme artiste du mois du magazine Interlude à Hong Kong.
Voir la page de détail
Troisième prix
Né en Suisse en 1983, Francesco Piemontesi se fait connaître à l’échelle internationale en remportant en 2007 le 3e prix au Concours Reine Elisabeth de Bruxelles, et par sa collaboration étroite avec les pianistes Alfred Brendel, Cécile Ousset et Alexis Weissenberg. Il fut aussi l’élève de Nora Doallo à Lugano en d’Arie Vardi à Hannovre. Son prix au Concours Reine Elisabeth lui valut rapidement des invitations à se produire dans des lieux tels que le Concertgebouw Amsterdam, Wigmore Hall, Musikverein de Vienne, Carnegie Hall ou Suntory Hall. Martha Argerich l’invite personnellement à son festival de Lugano où il se produit désormais chaque année. On l’entend également dans des festivals comme les BBC Proms, Schleswig Holsetin, la Roque d’Anthéron, Cheltenham, Klavier Festival Ruhr, Rheingau, Piano à Lille. En 2009, Francesco reçoit le soutien de la fondation Borletti-Buitoni et est en même temps admis dans le programme BBC New Generation Artist. Il acquiert rapidement une excellente réputation comme soliste pour ses interprétations de Mozart, Beethoven, Schumann, Mendelssohn, Brahms, Chopin ou Ravel. Il est ainsi invité auprès d’orchestres comme le London Philharmonic, le Scottish Chamber Orchestra, le BBC Wales, le Royal Liverpool Philharmonic, le Bayerische Rundfunk, le BBC Symphony, le BBC Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique d’Israël, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre National de Belgique, la Deutsche Radio Philharmonie, le Tonkünstler de Vienne, la Camerata Salzburg, la Svizzera Italiana, et a collaboré avec des chefs comme Zubin Mehta, Jiri Belohlavek, Sakari Oramo, Vassily Petrenko, Mikhail Pletnev, Christoph Poppen, Dimitri Kitajenko, Kazuki Yamada ou Bruno Weil. Francesco nourrit une passion particulière pour la musique de chambre et joue auprès d’artistes comme Yuri Bashmet, Renaud Capuçon, Emmanuel Pahud, Heinrich Schiff, Jörg Widmann, le Quatuor Ebène, Gautier Capuçon. Francesco Piemontesi a enregistré pour EMI Classics dans la série Martha Argerich & friends, et a enregistré deux albums solo pour Claves (un double album Schumann et récemment, un album Bach-Haendel-Brahms et Liszt).
Voir la page de détail
Quatrième prix
Ilya Rashkovskiy (Irkoutsk, Russie) a commencé le piano à 5 ans et commence à composer dès l’âge de 6 ans. Il a donné son premier concert à 8 ans avec l’Orchestre de Chambre d’Irkoutsk. Diplomé du Hochschule für Musik und Theater de Hanovre (Vladimir Krainev), depuis 2009 il vit à Paris et y poursuit ses études avec Marian Rybicki à l’École normale supérieure de musique. Ayant remporté le Premier Prix au Concours International de Vladimir Krainev à Kharkov (Ukraine) en 1998, au Concours International de Valsesia (Italie) en 2004, au Concours International de Jaén (Espagne) et de Hong Kong en 2005, et au Concours International Hamamatsu (Japon) en 2012, il est également lauréat de plusieurs concours internationaux parmi lesquels le Concours Long-Thibaud en 2001, le Concours international de Vianna da Motta à Lisobnne en 2010 (2ème Prix) et le Concours Artur Rubinstein en 2011 (3ème Prix). Ilya Rashkovskiy donne des récitals dans les grandes salles en Europe, au Japon et en Russie, notamment au Théâtre du Châtelet et à la Salle Pleyel à Paris, en Allemagne Philharmonie de Cologne et Essen, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Bolchoï Hall du Conservatoire Tchaikovsky à Moscou ainsi qu’au Suntory Hall de Tokyo. Il a collaboré en tant que soliste avec l’Orchestre d’Etat de Russie, l’Orchestre philharmonique de Kiev, le Gulbenkian Orchestre, l’Orchestre National de Radio France, l’Orchestre symphonique national Tchèque et le New Japan Orchestre Symphonique. Il a été invité au Festival La Roque d’Anthéron et au Festival de Chopin à Duszniki Zdroj en Pologne. En 2008 il a enregistré un disque consacré aux Saisons de Tchaikovsky chez Naxos et en 2009 un disque de fantaisies de Mozart, Chopin, Liszt et Scriabin chez Alpha Omega Hong Kong.
Voir la page de détail
Cinquième prix
Pianist Hyo-Sun Lim (Jeonju, Korea 1981) has been studying the piano since the age of three. She studied at the Curtis Institute of Music in Philadelphia with Gary Graffman, getting the "Festorazzi-award" as most outstanding student of the year. Afterwards she moved to Europe to complete her musical education with Arie Vardi, Hannover Musikhochschule, and Leonid Margarius, Accademia Pianistica di Imola. Upcoming and recent activities include performances at the Walt Disney Concert Hall LA, Konzerthaus Berlin, Concertgebouw Amsterdam, Palais des Beaux-Arts Brussels, Lincoln Center New York, Auditori Barcelona, and Opera City Hall Tokyo. She has also performed as a soloist with the National Orchestra of Belgium, Vlaams Radio Orkest, Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, the Fort Collins Symphony Orchestra, Fort Worth Symphony Orchestra and the San Remo Symphony Orchestra. Hyo-Sun Lim has won top prizes at many international competitions: 1stprize, audience special prize winner at the Viotti International Competition, special prize for late beethoven works at the Beethoven Competition in Vienna, 1st prizes at the Junior Chopin and Oberlin International Piano competitions and Chamber Music prize at Beethoven Competition in Bonn. Ms. Lim is also very well-known as a chamber musician, collaborating with artists such as Arnold Steinhardt, Hilary Hahn, Mischa Maisky and Daniel Lee. She is part of the Ludwig Trio. Ms. Lim has been heard frequently on the radio and in live concert broadcasts from the Spanish National Radio, WDR, NDR, RAI, NPR and Radio Belgique and seen on television throughout Korea, Japan, Belgium, Italy and Switzerland. In autumn 2009, her first CD production has been released with the Naxos label, including short works by Bach, Handel, Mozart and Schubert. In 2011 she has released a Beethoven Piano Trios CD with the Ludwig Trio.
Voir la page de détail
Sixième prix
Né en 1984, Liebrecht Vanbeckevoort appartient à la nouvelle génération de pianistes belges. Il s’est formé auprès de pédagogues renommés comme Jan Michiels, Menahem Pressler, Russell Sherman et Elissó Wirssaladze. En 2007, il est lauréat du Concours Reine Elisabeth. Depuis, il s’est produit sur les plus grandes scènes d’Europe, d’Israël, de Chine, d’Afrique du Sud, du Canada et des États-Unis, comme le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, le Concertgebouw d’Amsterdam, la salle Pleyel à Paris, la Filharmonia Kraków, le Museum of Art de Tel-Aviv, le China Hall à Shanghai, le Endler Hall de Stellenbosch et le Jordan Hall de Boston. Les concerti de Beethoven, Liszt et Rachmaninov occupent une place de choix dans le répertoire de Liebrecht Vanbeckevoort. En 2014, il a ainsi donné les cinq concerti de Beethoven en concert. Et il a également enregistré cinq CD avec, entre autres, les deux concerti de Liszt, une interprétation live du troisième concerto de Rachmaninov et des œuvres solistes de Mendelssohn et Schumann. Passionné de musique de chambre, il joue fréquemment avec Ning Kam, Severin von Eckardstein et Thomas Blondelle, et fait partie de l’Ensemble Roeland Hendrikx. Liebrecht Vanbeckevoort est « artiste officiel de Steinway », et, sur scène il porte des créations du couturier Guy-David.
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Né en 1985 à Lyon, François Dumont est admis à l'âge de quatorze ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il travaille avec Bruno Rigutto et Hervé Billaut. Il se perfectionne auprès de personnalités aussi diverses que Murray Perahia, Menahem Pressler, Leon Fleisher, Dmitri Bashkirov, Paul Badura-Skoda, Pierre-Laurent Aimard, ou Fou Ts'ong, entre autre dans le cadre de l' Académie Internationale de Côme en Italie. Il a remporté le Premier Prix du Concours International Jean Françaix et du Concours Steinway, il est lauréat des concours Chopin à Varsovie, Perlemuter, Clara Haskil, Hamamatsu au Japon et Piano Campus. Il a obtenu le Grand Prix de Piano de la Spedidam, le prix "Déclic" de Cultures France. Il est Lauréat de la Fondation Banque Populaire et a reçu le Prix de la Fondation Charles Oulmont 2008 (sous l'égide de la Fondation de France). Dès 2000, François Dumont s'est produit avec orchestre en France (à Paris, Lyon, Caen, Montpellier, en Corse), en Belgique (Orchestre National de Belgique, Orchestre de Chambre de Wallonie), au Japon (Tokyo Symphony), aux Etats-Unis (Fortworth symphony), en Suisse (orchestre de chambre de Lausanne, direction Jesùs Lopez-Cobòs), en Allemagne (Orchestre de Trêves) et en Lettonie (Orchestre Symphonique de Liepaja) dans des concertos de Mozart, Beethoven, Chopin, Schumann, Tchaikovsky, Rachmaninov, Poulenc... ainsi que les Concertos pour 3 et 4 pianos de Bach avec Bruno Rigutto. Il s'est produit avec l'Orchestre de Cannes sous la direction de Philippe Bender dans les Sept Haïkaï de Messiaen. Passionné de musique de chambre, il a donné aux Etats-Unis l'intégrale des sonates pour violon et piano de Beethoven avec Stéphane Tran-Ngoc. Il joue en duo avec Julien Szulman et avec la soprano Helen Kearns. Il se produit également avec le Quatuor Debussy. François Dumont fait partie du Trio Elégiaque (avec Virginie Constant et Laurent Le Flécher). Leur premier enregistrement pour le label Triton, un disque Messiaen - Dusapin (Première mondiale) a été récompensé par un Diapason d'Or. Le Trio Elégiaque a assuré avec succès la création du Quatrième Trio de Nicolas Bacri (qui leur est dédié) dans les salons des Invalides et l'intégrale des trios de Beethoven à l'Opéra Comique à Paris. Leur deuxième disque, consacré à trois compositeurs russes (Arensky, Rachmaninov, Rimsky-Korsakov), sort chez Triton. François Dumont a joué au Théâtre du Châtelet, Salle Gaveau, à l'auditorium de Lyon et dans de nombreux festivals : Festival d'Auvers-sur-Oise, Festival Chopin à Bagatelle, Nuits du Suquets à Cannes, Festival de Radio-France Montpellier, Festival Polignac, Festival de Sully-sur-Loire, Festival de la Meije... Il se produit dans les Grands Salons de l'Hôtel de ville de Lyon à l'occasion du concert de clôture de l'Association Chopin de Lyon. Il donne des récitals en Allemagne, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Irlande, aux Etats-Unis, en Lettonie, en Slovénie, en Syrie, au Brésil et au Mexique. Il participe régulièrement à des émissions radiophoniques, notamment "Dans la cour de Grands" de Gaëlle Le Gallic. Il s’est récemment produit à la salle Pleyel, dans le cadre de l'intégrale Chopin organisée pour le bicentenaire par la Société Chopin de Paris. Il a enregistré l'intégrale des Sonates de Mozart, disponible sous le label Anima Records et récompense "Maestro" de la revue Pianiste.
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Born in Nishinomiya (Japan), Hisako Kawamura moved to Düsseldorf (Germany) with her family, where she started to study the piano under Kyoko Sawano. Her two mentors are Malgorzata Bator-Schreiber and Prof. Vladimir Krainev, with whom she studied at the Hochschule für Musik Hannover. Hisako Kawamura has competed succesfully in numerous international piano competitions. She won first prizes at the Concours Clara Haskil in Vevey, the A. Casagrande International Piano Competition in Terni, the G.B. Viotti International Music Competition in Vercelli and the Chopin Competition in Darmstadt, and she became laureate at the Concours Géza Anda in Zurich and the ARD International Music Competition in Munich. She has performed with such orchestras as the Bavarian Radio Symphony Orchestra, the Nationaltheater-Orchestra Mannheim, the Munich Chamber Orchestra, the Vienna Symphony Orchestra, the Tonhalle Orchestra Zurich, the Bern Symphony Orchestra, the Lausanne Chamber Orchestra, the Radio Symphony Orchestra Moscow, the Moscow Virtuosi, the Slovenian Philharmonic, the National Philharmonic Orchestra of Ukraine, the NHK Symphony Orchestra, the Tokyo Philharmonic Orchestra, the Japan Philharmonic Orchestra, the Yomiuri Symphony Orchestra, the Kyoto Symphony Orchestra and worked together with conductors like Paolo Arrivabeni, Vladimir Fedosseyev, Thierry Fischer, Theodor Guschelbauer, Junichi Hirokami, Norichika Iimori, Eliahu Inbal, Daniel Inbal, Kenichiro Kobayashi, Fabio Luisi, Erwin Lukac, Eiji Oue, Tatsuya Shimono, Saulius Sondeckis and Vladimir Spivakov, among many others. Besides her solo activity, in which she has participated at major music festivals like Klavierfestival Ruhr, Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, Festival Auvers-sur-Oise, Carinthian Summer, Klavierwoche Ernen, Spoleto Festival dei Due Mondi, Chopin Festival Duszniki-Zdroj, La folle journée au Japon, she also performs as a sensitive chamber musician. In 2009, an all Chopin album titled “Hisako Kawamura plays Chopin” was released as Super Audio CD with RCA Red Seal, which marks her first recording on this prestigious label. There are two further CD recordings available; one with works by Mozart, Schubert and Prokofiev with the DiscAuver label, another with works by Schubert and Schumann with the audite label. In 2009, her music activity was awarded by three important Music Prizes in Japan; the Fresh Artist Music Prize of the Nippon Steel Corporation, the IDEMITSU Music Prize of Idemitsu Kosan and the Prize of the Chopin Society Japan. Since 1994, Hisako Kawamura has been encouraged by numerous scholarships from prestigious organizations, including the piano company Ibach, the European Yamaha Foundation, Deutsche Stiftung Musikleben and Rohm Music Foundation.
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Voir la page de détail
Lauréat non-classé
Miyeon Lee was born in Seoul, South Korea, in 1982 and took her first piano lessons at the age of four. She studied with Soo-jung Shin, Hye-jeon Lee and Dae-jin Kim. At age 11 she made her debut with the Seoul Philharmonie Orchestra and as a chamber musician with the Yewon orchestra at age 12 she performed the Beethoven Triple concerto in five cities in Japan. From 1998 to 2004 she was a student with Choong-mo Kang at the Korean National University of the Arts, where she was a recipient of numerous scholarships each year. During her student years, Miyeon Lee was awarded several prizes in various competitions in Korea, such as the Grand prize in the Segaeilbo competition, Hangukilbo competition, and the first prize in the Joonangilbo competition and the KBS (Korea Broad Casting) competition. As a winner of the KBS competition, she performed with the KBS Orchestra. In 2004 Miyeon Lee moved to Germany to study with Pascal Devoyon at the Berlin University of the Arts. She received scholarships from the Elrich-Andreas Studienstiftung. During her studies in Germany she won the Artur-Schnabel piano competition, 4th prize in the Porto International competition, a Diploma in the Geneva International competition in Swiss, 5th prize in the Maria Canals International competition in Spain and a special prize in the Sydney International competition. In 2010 she got the 3rd prize of the Maria Callas Grand Prix and in 2011 the 1st prize of the Ile de France International competition. She also won the 13th Euterpe International competition and the 14th Jose Roca International competition. Miyeon Lee has worked with orchestras such as the KBS orchestra in Seoul, Berlin Sinfonie Orchestra (Berliner Philharmonie), Berliner Symphoniker (UDK Konzertsaal), Suwon Philharmonie (Seoul Arts Center), Mediterraneo Sinfonie Orchestra (Palau de la Musica) and the National Orchestra of Belgium (Brussels Centre for Fine Arts). In recital, she has performed in many European cities, among them Berlin, Paris, Geneva, Brussels, Athens, and in Tokyo, Seoul, San Francisco and Sydney, in halls such as the Sydney Opera House, San Fransisco Conservatory, Tokyo University, Steinwayhaus, Leipziger Hochschule, Korean Culturcenter Berlin, Cziffra Fondation, Jose Iturbi Conservatory. Miyeon Lee has attended masterclass with Arie Vardi, Peter Frankl, Piotr Paleczny, Jacques Rouvier, Vladimir Krainev, John O'conor, Heinrich Schiff, Martin Canin, John Perry and Natalia Troll.
Voir la page de détail
12 items | 2 Pages | Page
Français - Nederlands - English
Chercher dans le site
Newsletters
Connexion
Les CD du Concours
Multimédia Chant 2018
Audios et vidéos du concours de chant 2018
La Médiathèque
Archives audio, vidéo et photo de 1951 à 2018